Trois choses à savoir sur les nouveaux tarifs de la SNCF qui débarqueront en mai

De nouvelles cartes d'abonnement vont être commercialisées. Leur nom : "Avantage".

La gare du Nord, à Paris, le 11 janvier 2019.
La gare du Nord, à Paris, le 11 janvier 2019. (ERIC PIERMONT / AFP)

Les tarifs de la SNCF font peau neuve. La société va simplifier sa gamme tarifaire à partir du 9 mai, rendre les billets plus facilement remboursables ou échangeables et proposer un nouvel éventail de cartes de réduction, présentées comme "plus avantageuses"

Trois tarifs en vigueur

Pour simplifier la lecture de ses tarifs, la SNCF a voulu en limiter le nombre. Elle n'offrira "plus que trois tarifs, seconde, première et business première" dans les TGV classiques, désormais appelés InOui, et les trains Intercités. En revanche, ces tarifs ne seront pas valides sur les TGV low-cost, Ouigo. "Pour croître et gagner de nouveaux clients, nous devons faire moins cher et plus simple", souligne Rachel Picard, la directrice générale de Voyages SNCF, dans Le Monde.

Le nom Prem's reste utilisé pour les billets achetés très en avance, mais les conditions sont désormais les mêmes pour tous les billets. Ainsi, tous deviennent échangeables ou remboursables, gratuitement jusqu'à trente jours avant le départ, pour 5 euros jusqu'à trois jours et pour 15 euros les deux derniers jours, contre un seul actuellement. "On rallonge d’une journée le délai de facturation de 15 euros", concède Rachel Picard. 

Une seule carte Avantage avec des déclinaisons

Toujours dans un objectif de simplification, la SNCF va lancer une carte au prix de 49 euros pour un an. Cette carte Avantage se décline en carte Avantage Jeunes (pour les 12 à 27 ans), Avantage Senior (à partir de 60 ans), Avantage Week-end (pour les 27 à 60 ans) et Avantage Famille. Chacune donne droit à une réduction de 30% pour les adultes. La carte Avantage Famille garantit aussi une réduction de 60% pour les enfants (de 4 à 11 ans) jusqu'à trois enfants.

Les cartes Avantage Week-end et Avantage Famille seront valables à condition "d’effectuer un aller-retour incluant un jour de week-end", précise L'Obs. La SNCF espère attirer de nouveaux clients, notamment avec sa carte Avantage Famille alors que l'actuelle, la carte Enfant+, avec 175 000 titulaires, n'avait "pas trouvé son public", selon Rachel Picard. La SNCF espère passer à 800 000 d’ici à la fin de l’année 2020. La dirigeante précise vouloir arriver à 4 millions de détenteurs de cartes au total contre 2,7 millions aujourd'hui. "Les prix n'augmenteront pas", assure-t-elle.

La carte Liberté remplace la carte Fréquence

La carte Fréquence disparaît aussi. Elle était vendue entre 199 et 999 euros en fonction de sa durée de validité. Elle est remplacée par la carte Liberté, vendue au tarif unique de 399 euros pour une durée d'un an. Elle sera valable dans toute la France sur les TGV InOui, les Intercités, les TGV Lyria et les liaisons TGV en partance pour l'Italie, l'Allemagne ou le Luxembourg, en première ou en deuxième classe. Une réduction de 45% par rapport au tarif business première est garantie.

Avec cette carte, les échanges seront sans frais. La carte Liberté permettra aussi de voyager moins cher avec des enfants : pour eux, le billet coûtera 50% du tarif d’un adulte. Jusqu'au 9 mai, les cartes actuellement en vigueur sont toujours disponibles et seront valables jusqu'à leur date d'expiration.