Marseille : galère à la gare Saint-Charles

Le déraillement d'un TGV hier soir, vendredi 14 août, à la Gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône), a entraîné d'importants retards. Le retour à la normale pourrait prendre plusieurs jours.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ils sont plus de 300 techniciens de la SNCF à s'affairer autour du TGV qui a déraillé. Vingt heures après l'incident, le train est toujours bloqué sur les voies, en dehors des rails. Alors de nombreux départs ont été annulés ou retardés. Des centaines de passagers ont passé une nuit de galère à essayer de trouver le sommeil dans des trains restés à quai. "La petite commençait à avoir mal sur les sièges, du coup j'ai été obligée de m'allonger par terre, témoigne une jeune maman avec son bébé. Bon c'était galère, mais c'est comme ça".

7 voies sur 16 toujours coupées à la circulation

Peu avant 18 heures hier, un TGV Paris-Marseille entre en gare à 27 km/h, mais sur la deuxième rame, 7 wagons déraillent pour une raison encore inconnue. À cause de l'incident, 7 voies sur 16 sont toujours coupées à la circulation en gare et la situation n'est pas près de revenir à la normale, puisque la SNCF prévoit des travaux assez longs. Ce genre d'incidents est très rare : c'est la première fois en gare de Marseille Saint-Charles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le TGV Paris-Marseille a déraillé vendredi 24 août 2018 vers 18 heures alors qu\'il entrait dans la gare Saint-Charles.
Le TGV Paris-Marseille a déraillé vendredi 24 août 2018 vers 18 heures alors qu'il entrait dans la gare Saint-Charles. (VAL?RIE VREL / MAXPPP)