Intempéries : le trafic ferroviaire touché par la neige et le froid

Le trafic ferroviaire a été fortement touché entre Paris et l'ouest de la France par le froid et les chutes de neige de ce mardi 6 février.

France 3

Les importantes chutes de neige tombées sur la région parisienne le mardi 6 février ont paralysé la circulation ainsi que le trafic ferroviaire. En direct depuis la gare Montparnasse, à Paris, le journaliste Julien Bigard fait le point sur la situation après une journée difficile. "La situation se complique de plus en plus avec l'arrivée de l'heure de pointe. Au total, la SNCF compte près d'une vingtaine de TGV avec au moins une heure trente de retard vers l'ouest de la France", explique-t-il.

Les pannes vont persister

La neige continue de tomber et les problèmes risquent de persister. Le journaliste précise : "Les passagers sont parfois très agacés et pointent du doigt la gestion de la crise par la SNCF face au froid et à la neige. Ces retards s'expliquent d'abord par la cassure d'un rail en raison du froid ainsi que par une panne de signalisation provoquée par les chutes de neige. La neige continue de tomber et cela inquiète la SNCF. À la gare Montparnasse, elle anticipe déjà les mêmes problèmes pour la journée du 7 février."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des embouteillages à Le Forez (Loire), le 5 février 2018.
Des embouteillages à Le Forez (Loire), le 5 février 2018. (MAXPPP)