Neige : un TGV ralenti entre Nantes et Paris

Les voyageurs d'un Nantes (Loire-Atlantique)-Paris du mardi 6 février au soir ont vécu une nuit difficile. Leur train est arrivé avec trois heures de retard en gare de Paris Montparnasse.

FRANCE 2

Ce devait être un voyage express : Nantes (Loire-Atlantique)-Paris en deux heures. À quelques kilomètres de l'arrivée à Paris ce mardi 6 février au soir, il neige de plus en plus fort. L'heure tourne, déjà trois heures de retard. Les voyageurs commencent leur nuit dans les rames. Dans le wagon d'à côté, certains s'impatientent : "Je ne prends jamais le train mais ça ne me donne pas envie de le prendre plus souvent", explique un voyageur.

Hébergement d'urgence dans un train

Au bar du TGV, pas de quoi se remonter le moral : le comptoir est dévalisé. Finalement, le TGV entre en gare à deux heures du matin. C'est la fin du voyage, mais pour beaucoup, c'est là que les ennuis commencent. Direction la file d'attente pour les taxis, avec un bon offert par la SNCF. "Ils nous ont donné des bons pour des taxis mais il n'y a pas de taxis", râle un voyageur. La SNCF propose un hébergement d'urgence, dans un train. Pas du goût de cette passagère, qui préfère rentrer à pied chez elle. Pour de nombreux voyageurs, c'était une nuit blanche, qui n'a jamais aussi bien porté son nom.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sans surprise, les voies ferrées ont très vite été recouvertes de neige, gênant considérablement la circulation des trains. A Bourg-Saint-Maurice (Savoie), de nombreux TGV ont eu plusieurs heures de retard. 
Sans surprise, les voies ferrées ont très vite été recouvertes de neige, gênant considérablement la circulation des trains. A Bourg-Saint-Maurice (Savoie), de nombreux TGV ont eu plusieurs heures de retard.  (PATRICK FLOHIMONT / CITIZENSIDE / AFP)