Guichets SNCF : nouvelle mobilisation des cheminots

Nouvelle journée d'action à la SNCF partout en France. Mardi 5 novembre, les cheminots se mobilisent pour sauver les guichetiers, un métier menacé par internet et les bornes automatiques.

France 2

Des files d'attente interminables en gare, des guichetiers de moins en moins nombreux remplacés par des machines... Une situation dénoncée mardi 5 novembre par les agents de la SNCF. Une déshumanisation que déplorent aussi les usagers. "Je suis vieux, je ne peux pas maîtriser internet et je tremble. Je préfère donc aller au guichet", explique l'un d'entre eux. En cinq ans, selon le syndicat Unsa, au service clientèle de la SNCF, plus de 2 000 postes ont été supprimés.

Un nouvel objectif pour Jean-Pierre Farandou

Cette situation est intenable pour la CGT, qui réclame des embauches. "On est dans une tension permanente, voire d'agression. Les agents ont l'impression de ne pas faire correctement leur travail", explique Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots. Les syndicats pourraient avoir gain de cause. Le week-end dernier, le nouveau PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, annonçait que la durée maximale d'attente aux guichets ne dépasserait plus 30 minutes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV à quai en gare de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 23 mars 2017.
Un TGV à quai en gare de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 23 mars 2017. (PHOTO12 / GILLES TARGAT / AFP)