Vosges : Emmanuel Macron chahuté par des cheminots de la SNCF

Emmanuel Macron s'est offert un petit bain de foule ce mercredi 18 avril à Saint-Dié-des-Vosges (Vosges). Des cheminots de la SNCF ont profité de l'occasion pour l'interpeller. Retour sur les faits...

FRANCE 2

Emmanuel Macron est dans les Vosges ce mercredi 18 avril. Ce matin, le président de la République s'est offert un bain de foule, le premier depuis le début de la grève. Le président de la République a été interpellé par des syndicalistes cheminots de la CGT et de Sud-Rail. "La dette, il faut la reprendre, il n'y a plus de sous pour entretenir les voies", a lancé Jérôme Maes, cheminot CGT à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Et d'ajouter : "La dette, ce n'est pas le statut des cheminots, vous faites toujours l'amalgame."

Chacun est resté sur ses positions

Le face à face a duré une dizaine de minutes. Chacun est resté sur ses positions. "Je ne vais pas différer les réformes pour que je puisse me promener dans les rues tranquillement", a fait savoir Emmanuel Macron, avant de noter : "C'est ça transformer un pays". Le chef de l'État a continué sa visite sans rien changer à son programme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron à Saint-Dié-des-Vosges, le 18 avril 2018.
Le président Emmanuel Macron à Saint-Dié-des-Vosges, le 18 avril 2018. (VINCENT KESSLER / POOL)