SNCF : le soutien des Français à la grève continue de fléchir, selon un sondage

Selon le baromètre de l'Ifop, 41% des Français estiment la grève justifiée, contre 43% une semaine plus tôt.

Des manifestants défilent contre la réforme de la SNCF, le 24 avril 2018 à Lyon (Rhône).
Des manifestants défilent contre la réforme de la SNCF, le 24 avril 2018 à Lyon (Rhône). (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)

Le soutien à la grève des cheminots continue de fléchir. Parmi les Français interrogés, 41% l'estiment désormais "justifiée" (-2 points en une semaine) contre 59% (+2) qui jugent "pas justifié" ce mouvement dont le sixième épisode s'achève dimanche soir, selon un sondage Ifop pour Le Journal du dimanche, publié dimanche 29 avril. C'est le plus faible taux de soutien enregistré depuis le lancement, à la mi-mars, de ce baromètre quasi hebdomadaire de l'Ifop.

Une nette majorité de Français (62%, +1 par rapport au précédent sondage) souhaitent que le gouvernement aille "au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves". Ils n'étaient que 51% fin mars. Et ils sont 74% (-4) à penser que le gouvernement mènera sa réforme jusqu'au bout.

Ce sondage a été réalisé en ligne les 26 et 27 avril auprès d'un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).