Réforme des retraites : le siège de la CFDT envahi par des grévistes

Une incursion spectaculaire dans les bureaux de la CFDT vendredi 17 janvier cristallise la division des opposants à la réforme des retraites.

FRANCE 2

Malgré l'opposition des salariés, ils étaient plusieurs dizaines de grévistes de la RATP et de la SNCF à s'introduire par surprise dans les locaux de la CFDT. Vendredi 17 janvier, des salariés et des délégués syndicaux CGT et SUD-Rail ont pénétré à l'intérieur du bâtiment en présence de la police. Une intrusion inadmissible pour Laurent Berger. "Ils ont agressé verbalement et physiquement des salariés de la CFDT", a écrit sur Twitter le leader du syndicat.

"La grève appartient aux grévistes"

De leur côté, les grévistes nient toute violence et revendiquent le droit de s'adresser directement à Laurent Berger. "La grève appartient aux grévistes, elle n'appartient à aucune confédération syndicale, et encore moins à un bureaucrate syndical comme Laurent Berger, qui a plus l'habitude des salons feutrés de Matignon et de l'Élysée que des piquets de grève", estime Anasse Kazib, délégué syndical SUD-Rail. La CFDT a annoncé qu'elle portera plainte lundi 20 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Laurent Berger, le 10 janveir 2020, à Matignon. 
Laurent Berger, le 10 janveir 2020, à Matignon.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)