Réforme des retraites : des cheminots qui ne désespèrent pas à Strasbourg

Il y avait moins de 5% de grévistes à la SNCF lundi 13 janvier, un record. De nouvelles actions sont toutefois prévues mardi. Des cheminots sont toujours déterminés.

France 2

A l'unanimité, des cheminots de Strasbourg (Bas-Rhin) reconduisent une nouvelle fois la grève lundi 13 janvier. Ils n'ont pas été convaincus par l'annonce du retrait provisoire de l'âge pivot par Édouard Philippe. "Depuis le départ, on demande le retrait de la réforme des retraites. Le retrait n'est pas annoncé. On reconduit notre grève", explique Louise Fève, membre du comité de grève de la SNCF.

"C'est dur". Suivez le direct

Tous les jours après l'Assemblée nationale, des grévistes alsaciens de SUD-Rail appellent leurs collègues des autres régions de France pour faire le point sur la mobilisation. "Le moral comme les participations aux AG, ça baisse un petit peu", reconnaît Alexandre Welsch, secrétaire général SUD-Rail Alsace. Au 41e jour de grève, la question financière est de plus en plus complexe. "C'est dur. Il faut accepter de perdre de l'argent aujourd'hui pour en gagner plus tard", continue-t-il. Ces cheminots manifesteront à nouveau mardi à Strasbourg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cheminots manifestent à l\'appel de la CGT contre la réforme des retraites, place de la République à Paris, le 4 janvier 2020. 
Des cheminots manifestent à l'appel de la CGT contre la réforme des retraites, place de la République à Paris, le 4 janvier 2020.  (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO / AFP)