Cet article date de plus de six ans.

La SNCF ne veut pas perturber le baccalauréat avec sa grève

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
La SNCF ne veut pas perturber le baccalauréat avec sa grève
La SNCF ne veut pas perturber le baccalauréat avec sa grève La SNCF ne veut pas perturber le baccalauréat avec sa grève (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

La première épreuve du baccalauréat, celle de philosophie, pourrait bien se transformer en parcours du combattant pour certains candidats en raison de la grève à la SNCF. Un dispositif a été spécialement mis en place pour les acheminer sur leur centre d'examens.

La cellule de coordination de la SNCF a mis en place un dispositif "spécial exams". "Les personnes que vous voyez ici gèrent les 3 000 employés de la SNCF qui sont présents aujourd'hui pour que les candidats puissent accéder à leur centre d'examens sans problème", explique Dorothée Lachaud, présente dans les locaux de cette cellule de coordination.

Des bus ou des taxis mis en place

Sur un tableau, les agents gèrent en temps réel le trafic de la SNCF. "Pour le moment, il n'y a pas trop de perturbations. Dans les gares, le dispositif d'aiguillage a été renforcé. Des agents, des gilets rouges, portants un badge avec l'inscription 'SNCF spécial exams', sont présents pour informer les candidats en cas de retard. La SNCF préviendra elle même les centres d'examens et des bus de substitution ou encore des taxis pourront être affrétés si certains candidats ont du retard. Le dispositif est présent dans 200 gares de France et devrait être renouvelé vendredi 22 juin pour une nouvelle étape de la grève et une nouvelle épreuve du baccalauréat", explique encore la journaliste.

Soyez les premiers informés des résultats officiels du BAC

toutes les dates et actualités

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.