La grève des transports vue par les voyageurs

800 000 voyageurs sont attendus dans les gares aujourd'hui en ce grand weekend de chassé-croisé tandis que la grève perdure. Comment les vacanciers voient-ils cette mobilisation qui s'enlise ?

France 2

Garder les yeux rivés sur les panneaux d'affichage ou patienter pendant des heures. Ce weekend de chassé-croisé dans les gares s'annonce une nouvelle fois compliqué pour certains voyageurs. "J'avais prévu d'aller à Strasbourg pour le Nouvel An pour quelques jours. Tous mes trains ont été annulés, j'ai dû reprendre un train à la dernière minute et, là, j'ai appris que mon retour était annulé, sauf que tous les autres trains sont complets, donc je ne sais pas encore comment je vais rentrer", raconte une voyageuse.

800 000 personnes attendues dans les gares aujourd'hui

800 000 personnes sont attendues dans les gares, tandis que les trains restent rares. Le mouvement dure, mais à qui la faute ? Pour les voyageurs rencontrés à Paris et Marseille, les avis sont partagés. "Je comprends qu'on peut faire grève, mais pas aussi longtemps, ils embêtent tout le monde et il faudrait que ça s'arrête", lâche une voyageuse. "Ils ne font pas ça que pour eux, ils font ça pour le bien commun", estime une autre. Gouvernement et syndicats renvoyés dos à dos et ce matin, au 24e jour de la grève, chacun défend sa position. Seule certitude : la trêve n'aura pas eu lieu pendant les fêtes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trafic SNCF sera encore très perturbé les 28 et 29 décembre.
Le trafic SNCF sera encore très perturbé les 28 et 29 décembre. (HUGO PASSARELLO LUNA / HANS LUCAS / AFP)