Grèves SNCF : quel impact sur les départs en vacances ?

Publié
Grèves SNCF : quel impact sur les départs en vacances ?
Article rédigé par
A. Girault-Carlier, A. Domy, S. Dauba. N. Leydier, A. D'Abrigeon - France 2
France Télévisions

La SNCF est bombardée de préavis de grève. Lundi 13 décembre, trois syndicats ont annoncé des arrêts de travail sur la ligne TGV Sud-Est ce week-end. À présent ils appellent à faire grève sur les TGV Sud-Ouest. D'autres mouvements sociaux sont prévus sur différentes lignes. À chaque fois, c'est la même revendication : des hausses de salaire, voire une prime Covid. Les départs en vacances sont-ils compromis ?

Des voyageurs bloqués sur le quai de la gare, des TGV qui ne partent pas pour le premier week-end des vacances de Noël. Un scénario possible, après l'appel à la grève de plusieurs syndicats de cheminots lundi 13 décembre. À la gare de Montpellier (Hérault), mardi 14 décembre, les voyageurs sont divisés. "C'est honteux pour les usagers", clame un voyageur. "Ils ont des raisons, dit un autre. Il n'y a plus de guichets, certains vont encore fermer."

Hausses de salaire et nouvelles embauches

Des perturbations sont attendues dès jeudi 16 décembre en Ile-de-France, de vendredi à dimanche pour les TGV Sud-Est et Sud-Ouest. Lundi 20 décembre, ce seront les TGV nord et les TER dans plusieurs régions. Une grève de conducteurs, contrôleurs ou encore techniciens à des dates stratégiques. Malgré des primes pouvoirs d'achat jusqu'à 600 euros nets déjà validées par la direction, les syndicats réclament des hausses de salaire et de nouvelles embauches. Les prévisions de circulation seront annoncées mercredi 15 décembre, en fin de journée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.