Grève du 5 décembre : jeudi noir dans les transports

La France sera à l’arrêt, ou presque, jeudi 5 décembre. Les sociétés de transport ont dévoilé leurs prévisions. La porte-parole de la SNCF parle d'une journée qui s'annonce pénible pour les usagers.

france 2

Jeudi 5 décembre, jour de grève nationale, les transports seront fortement perturbés. Mardi 3 décembre, à deux jours de la grève, les sociétés de transport ont dévoilé leurs prévisions et elles affichent un trafic extrêmement perturbé. 90% des trains seront annulés sur l’ensemble du territoire. À Paris, 11 lignes de métro seront à l’arrêt.

"On aura un trafic extrêmement perturbé "

Agnès Ogier, porte-parole de la SNCF, a reconnu qu’il s’agira d’une journée pénible pour l’ensemble des usagers. "La journée du 5 décembre promet d’être extrêmement difficile pour tout le monde et pour nos clients particulièrement. On aura un trafic extrêmement perturbé", a-t-elle expliqué, en annonçant dans la foulée la circulation de moins d’un train sur dix. Par exemple : seul un TGV sur dix circulera. En région, on compte un TER sur cinq. Le trafic international sera également perturbé. Un Eurostar sur deux circulera et deux Thalys sur trois.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs sur un quai de la gare Saint-Lazare à Paris, le 9 avril 2018.
Des voyageurs sur un quai de la gare Saint-Lazare à Paris, le 9 avril 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)