Grève à la SNCF : l'organisation difficile du transport

À Marseille (Bouches-du-Rhône), les cheminots qui ne font pas grève tentent d'organiser au mieux le trafic. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Il est caché au cœur de la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône). Exceptionnellement, la SNCF nous ouvre les portes de son centre des opérations, là où tout s'organise en temps de grève. Les agents ne montrent pas leur visage, ils craignent les remarques de leurs collègues grévistes. Ici, on tente d'organiser la circulation pour le 4 avril, deuxième jour de grève.

20% des TER le 4 avril

La grève désorganise complètement le service. Il faut parfois acheminer les trains à l'autre bout de la région. Les difficultés expliquent le peu de trains ce mardi 3 avril. Les quais ont débordé, les places sont chères, notamment dans les deux seuls TER de la matinée. Dans le centre des opérations, le calcul est fait : le 4 avril ne pourront circuler que 20% des TER, autant que pour le premier jour de grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs à la gare Montparnasse, à Paris, le 22 mars 2018.
Des voyageurs à la gare Montparnasse, à Paris, le 22 mars 2018. (MAXPPP)