Grève à la SNCF : Christophe Béchu dénonce un mouvement qui "n'est pas digne"

Publié Mis à jour
Grève à la SNCF : Christophe Béchu dénonce un mouvement "perdant pour tout le monde" qui "n'est pas digne"
Article rédigé par
J.-B. Marteau - France 2
France Télévisions
"On se retrouve avec une minorité à l'intérieur de l'entreprise qui dégrade l'image de l'ensemble", estime le ministre de la Transition écologique, invité des "4 Vérités" sur France 2, jeudi.

"Une grève de ce type est perdante pour tout le monde." Invité jeudi 22 décembre dans l'émission "Les Quatre Vérités", sur France 2, Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, est revenu sur le mouvement social à la SNCF lancé par un collectif de contrôleurs, alors que le trafic ferroviaire devrait être fortement perturbé lors du week-end de Noël. Cette grève "n'est pas digne", selon le ministre.

Une "minorité" qui "dégrade l'image de l'ensemble"

"On se retrouve avec une minorité à l'intérieur de l'entreprise qui dégrade l'image de l'ensemble, alors même que le dialogue social au cours de ces dernières semaines et ces derniers mois à la SNCF a été une réalité", poursuit Christophe Béchu.   "Je partage à la fois la tristesse et la colère de tous ceux qui sont privés [de train] ou qui sont en train d'essayer de s'organiser", ajoute-t-il.  Le ministre explique que l'objectif est à présent qu' "on ne se retrouve pas (...) dans la même situation lors du week-end du Nouvel An".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.