Face à la grève, le télétravail séduit les entreprises

Pour éviter de perdre trop de temps dans les transports, surtout les jours de grève, les salariés sont de plus en plus incités à pratiquer le télétravail. 

FRANCE 3

Usés par des trajets à rallonge, de plus en plus de voyageurs abandonnent le train. "Cette semaine, il y en avait un sur trois, je ne vais pas me battre pour monter dans un train", confie Vincent Gibon, qui doit normalement faire 1h30 de RER pour se rendre dans son entreprise porte Maillot. Travailler à distance est devenu une habitude en période de grève. 61% des salariés y aspirent, mais seulement 17% d'entre eux en bénéficient. "Les grèves, c'est aussi l'opportunité de voir que des collaborateurs travaillent aussi bien à distance. Il faut juste se mettre d'accord sur des objectifs et faire confiance à ses salariés", affirme Étienne de Galbert, qui en a fait une règle pour ses salariés.

Jusqu'à trois heures gagnées quotidiennement

Depuis 2017, une loi facilite le travail à distance. Elle permet surtout une prise en charge en cas d'accident du travail. Preuve du succès du télétravail : en région parisienne, le nombre d'espaces dédiés a été multiplié par dix avec une affluence record ces jours-ci. En se rendant dans ces lieux, des salariés peuvent gagner jusqu'à trois heures quotidiennement. D'autant que désormais la modification du contrat de travail n'est plus une obligation. De quoi inciter les entreprises françaises souvent réticentes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le télétravail ou travailler en dehors de son entreprise.
Le télétravail ou travailler en dehors de son entreprise. (MAXPPP)