Grève à la SNCF : quel remboursement pour les usagers ?

Si cette grève va coûter cher à la SNCF, c'est aussi parce que la compagnie va devoir rembourser de nombreux usagers. Quels sont les droits des voyageurs dans le contexte que l'on connaît ?

FRANCE 2

En cas d'annulation d'un train, la journaliste de France 2 Justine Weyl explique que "c'est possible d'échanger son billet sans frais et sans surcoût, ou de le faire rembourser sans conditions. C'est valable pour tous les billets, y compris ceux qui sont normalement non échangeables et non remboursables". Simplement il faut le faire avant le départ du train en ligne ou à la gare. "Attention pour les Ouigo, les conditions sont un peu plus restrictives", précise la journaliste. Petite précision : ces conditions "ne sont pour l'instant valables que jusqu'à la fin du mois d'avril".

En cas de retard, le même barème d'indemnisation que d'habitude

En cas de train qui circule, mais en retard, quelle possibilité pour les voyageurs ? "Vous pouvez demander des indemnisations, répond Justine Weyl. C'est le même barème que d'habitude qui s'applique, à savoir à partir de 30 minutes de retard 25% du prix du billet vous est rendu sous forme d'avoir. Au-delà d'une heure c'est 25%, mais là c'est remboursé. 50% au-delà de deux heures et 75% si vous avez plus de trois heures de retard". Quant aux personnes disposant d'un abonnement SNCF, des dédommagements sont possibles, mais sous conditions.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Gare du Nord à Paris, mercredi 4 avril 2018 lors du deuxième jour de la grève perlée des cheminots.
La Gare du Nord à Paris, mercredi 4 avril 2018 lors du deuxième jour de la grève perlée des cheminots. (MAXPPP)