Education nationale, SNCF, EDF... Voici les taux de grévistes pour la journée du 5 décembre

De nombreux syndicats ont appelé à la grève, jeudi 5 décembre, pour protester contre la réforme des retraites. Le point dans les secteurs et les entreprises où les appels à cesser le travail sont les plus suivis.

La gare de Toulouse-Matabiau, vidée par la grève, le 5 décembre 2019 à Toulouse (Haute-Garonne).
La gare de Toulouse-Matabiau, vidée par la grève, le 5 décembre 2019 à Toulouse (Haute-Garonne). (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)

Enseignants, conducteurs de train, agents EDF... L'appel à la grève contre la réforme des retraites, jeudi 5 décembre, a été très suivi dans certaines professions. Selon les autorités, plus de 180 000 personnes ont manifesté dans une trentaine de villes à la mi-journée.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic... Suivez en direct la grève du 5 décembre et les dernières informations ici

Franceinfo fait le point sur la mobilisation dans chaque secteur.

Education nationale : entre 51,15% et 42,32% selon le ministère

Selon les chiffres du ministère, à la mi-journée, le taux de grévistes était de 51,15% dans le primaire (maternelles et écoles élémentaires) et de 42,32% dans le secondaire (collèges et lycées). Des chiffres bien inférieurs à ceux communiqués par les syndicats. "70% des enseignants du primaire sont en grève", a affirmé à l'AFP Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire. Il y a "75% de grévistes dans les collèges et les lycées, c'est historique", a aussi déclaré à l'AFP Sophie Vénétitay, du Snes-FSU (secondaire).

SNCF : 85,7% des conducteurs, selon la direction

Le taux de grévistes mesuré jeudi matin à la SNCF est de 55,6% en moyenne, avec 85,7% des conducteurs et 73,3% des contrôleurs en grève, a annoncé la direction du groupe ferroviaire. En outre, 57% des aiguilleurs étaient aussi en grève jeudi matin contre la réforme des retraites. Il s'agit d'un décompte des présents et absents devant travailler dans chacun des 400 établissements ou unités de la France entière, et non pas d'un sondage, a précisé la direction de la SNCF dans un communiqué.

EDF : 43,9% selon la direction

Selon la direction d'EDF, 43,9% des salariés présents étaient grévistes jeudi matin, soit 36,5% rapporté à l'effectif total. La CGT évoque pour sa part 85% de grévistes dans la conduite nucléaire, et 100% dans le thermique, les secteurs où les mouvements de grève sont les plus suivis. "On sera au-delà des niveaux de la grande mobilisation du 19 septembre contre le projet Hercule de scission d'EDF", a estimé Laurent Heredia, secrétaire fédéral de la CGT Energie.