Covid-19 : interdiction de se restaurer à bord des trains à partir du 3 janvier

Publié
Covid-19 : dès le 3 janvier, il ne sera plus possible de manger ou boire à bord des trains
Article rédigé par
O. Poncelet, J. Coulais, M. Selli, M. Semerjian - France 3
France Télévisions

À la sortie du Conseil de défense sanitaire, le gouvernement a été clair : dès le 3 janvier, il ne sera plus possible de consommer de la nourriture ou de boire dans les théâtres et les cinémas, mais aussi dans les transports en commun ou sur les trajets longue distance.

Il faudra oublier pour un temps le fameux sandwich SNCF. A la suite des annonces du gouvernement pour lutter contre le variant Omicron, il ne sera plus possible de consommer de la nourriture ou boire à bord des trains, même sur les trajets longue distance. "Le fait de boire et manger dans le train, on peut s’en passer si ça peut sécuriser les voyageurs et limiter la propagation du virus, pourquoi pas", admet un passant.

Les bus, métros et avions également concernés

Pour certains, cette nouvelle interdiction n’est cependant pas facile à avaler. "Je trouve ça débile, si quelqu’un a soif ou faim, c’est son droit", soupire une voyageuse. Compliqué également, selon ce père de famille, dont les enfants ont souvent soif lors des longs trajets. Le train n’est pas le seul moyen de transport concerné : les bus, métros et avions observeront la même règle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.