Après Eunice, la tempête Franklin va occasionner des perturbations dans les Hauts-de-France et en Normandie

Le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme et la Seine-Maritime sont placés en vigilance orange aux vents violents dès 20h ce dimanche. Les conséquences se font déjà sentir : écoles fermées, trains perturbés et coupures d'électricité.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La tempête Eunice occasionne des vagues submersion sur la plage d'Etretat (Seine-Maritime), le vendredi 18 février 2022. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

De nombreuses perturbations sont à prévoir dans le Nord, le Pas-de-Calais et en Normandie avec l'arrivée de la tempête Franklin, selon le point fait dimanche 20 février par France Bleu Nord et France Bleu Normandie. Après la tempête Eunice, Franklin va balayer le nord de la France.

25 000 foyers sans électricité

Le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme et la Seine-Maritime sont placés en vigilance orange aux vents violents dès 20h dimanche. Des rafales comprises entre 100 et 130 km/h sont attendues, alors que les dégâts occasionnés par Eunice ne sont pas tous réglés.

25 000 foyers sont toujours privés d'électricité sur le Nord et le Pas-de-Calais. 1 000 agents d'Enedis sont mobilisés pour rétablir le courant, avec des renforts venus de partout en France. Les opérations pourront être ralenties avec la nouvelle perturbation "et occasionner de nouveaux dégâts sur le réseau électrique", prévient Enedis.

Retards et suppressions de train en Normandie lundi

Le trafic ferroviaire sera fortement perturbé. La SNCF suspend la circulation des TER sur le littoral des Hauts-de-France à partir de 19h par mesure de précaution. Le trafic restera ralenti lundi. Le port de Calais prévoit également des retards sur les ferries.

En Normandie, le trafic ferroviaire sera interrompu à partir de 22h dimanche entre Caen et Cherbourg, Lisieux et Trouville-Deauville et entre Rouen et Le Havre. Des vents jusqu'à 120 km/h sont annoncés par Météo France. La SNCF prévoit des perturbations importantes lundi avec des retards et des suppressions attendus.

Les liaisons depuis la gare de Paris Saint-Lazare s'arrêteront à Caen, Rouen et Lisieux. Des trains éclaireurs passeront après l’accalmie "afin de visualiser l’ampleur des dégâts", précise la SNCF, "et les agents de SNCF Réseau seront mobilisés toute la nuit. La reprise du trafic dépendra des impacts de la tempête sur les voies".

Dans les établissements scolaires, la rentrée des vacances de février sera par endroit agitée pour les élèves du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme. De nombreuses écoles ont été abîmées par la tempête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers SNCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.