Cet article date de plus de huit ans.

SNCF : l'amendement qui peut stopper la grève adopté

Alors que les cheminots ont voté la poursuite de la grève jeudi, le député PSF André Chassaigne a fait adopter par les députés un amendement qui pourrait changer beaucoup de choses.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le député du Front de gauche va peut-être faire cesser la grève © maxppp)

La grève contre la réforme ferroviaire, débattue cette semaine à l'Assemblée nationale, a été reconduite mercredi pour un 9ème jour. Face à l'ampleur de la crise, à l'Assemblée, certains s'emploient à trouver une sortie de crise. Le député du Front de gauche André Chassaigne a déposé mercredi dans la soirée un amendement qui pourrait permettre, dit-il, de sortir de cette crise.

Au micro de France Info, André Chassaigne, explique le sens de son amendement : "Nous souhaitons que l'ensemble des cheminots, quelque soit leur lieu de travail, puissent avoir un seul employeur avec le même contrat de travail, avec le même bulletin de paie….Si cet amendement est adopté, je pense que cela pourra changer fondamentalement le cours de l'action conduite par les syndicats qui appellent encore à la grève, Sud Rail et la CGT ".

André Chassaigne explique son amendement qui peut stopper la grève des cheminots
écouter

Gilles Savary, député socialiste, est moins optimiste. Lorsque l'on demande au rapporteur du projet de loi si cet amendement peut arrêter la grève, il répond au micro de Florent Guyotat : " Je ne sais pas lire dans le marc de la CGT et de Sud Rail ". L'amendement a été adopté avec l'aval du gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.