Cet article date de plus de huit ans.

Seule une personne sur cinq ne boira pas à la Saint-Sylvestre

Une enquête montre que le danger de la soirée de la Saint-Sylvestre est bien réel. Malgré une consommation importante d'alcool pour le réveillon, beaucoup de fêtards prévoient de conduire. Deux associations lancent une campagne de sensibilisation.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Autre)

Une personne sur cinq seulement prévoit de ne pas
boire lors de la soirée du Nouvel an. C'est le résultat d'une enquête menée par
Prévention routière et Assureurs prévention sur un échantillon de 1.206
conducteurs âgés de 18 à 64 ans.

Les Français et lalcool à la Saint-Sylvestre | Create infographics Autres chiffres marquants, la question de l'alcool et de la conduite va se poser pour 44 % de Français. En effet près d'un tiers des Français (28,1 %) prévoit de se déplacer en voiture ou en deux-roues le soir du réveillon. 37,8 % prévoient de réveillonner à domicile, dont plus de la moitié (47,5 %) recevront des invités motorisés. Pourtant, et c'est là que le bât blesse, 43,2 % des personnes pour qui la question de l'alcool et de la conduite va se poser (soit parce qu'elles se déplacent soit parce qu'elles reçoivent) n'avaient encore pris aucune disposition particulière concernant le retour de soirée du jour de l'An. La question avait été posée entre le 2 et le 9 décembre. Les deux associations qui ont mené cette enquête statistique, Prévention routière et Assureurs prévention, lancent en parallèle une campagne de sensibilisation. Objectif : faire baisser le nombre d'accidents le soir de la Saint-Sylvestre. Campagne d'affichage, spot sur TF1 et France 2 ([le même que l'année dernière](https://www.youtube.com/watch?v=WsqqeulSiAA)) mais aussi un mot-dièse, propulsé sur le réseau social Twitter (), sont prévus. Un mot-dièse qui permet aux associations de [comptabiliser ce qu'elles appellent des "*engagements* "](http://www.rentrerenvie.fr/) de rentrer en vie, afin de s'organiser pour le 1er janvier. Dans les faits, magie de Twitter, beaucoup de ces "*engagements* " sont en fait des mots d'esprit. Mais l'important n'est-il pas d'en parler ? En 2012, près de 1.000 personnes avaient trouvé la mort à cause de l'alcool au volant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.