Scooters électriques : pourquoi le made in France ne se développe-t-il pas ?

Les ventes de scooters électriques explosent, avec une absence de fabrication française dans le secteur qui interroge.

FRANCE 2

Le nouveau marché des scooters électriques est en plein boom, mais les dents grincent contre l'industrie française, qui n'a semble-t-il pas su anticiper le phénomène. Ainsi, 90% de la production actuelle vient de Chine. À Paris, un conducteur de scooter à essence teste pour la première fois un électrique. Après quelques minutes d'essai, il est décidé à basculer sur ce type de machine lors de son prochain achat.

90% du marché est chinois

Les ventes de scooters électriques ont été multipliées par sept en quatre ans, atteignant les 9 842 ventes en août 2019. Grâce à une prime, leur prix devient avantageux. Une mine d'or pour les revendeurs, qui doivent néanmoins tout importer de Chine. "Nos marges sont plus réduites, en tant que revendeurs, sur les véhicules issus de la construction européenne. Et c'est pour ça qu'on s'est diversifiés", explique Vincent Lafarge, président de Go2Roues. En Chine, on compte 15,5 millions de ventes annuelles. Soit 90% du marché mondial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des scooters électriques Coup à Berlin, le 9 juin 2017.
Des scooters électriques Coup à Berlin, le 9 juin 2017. (OMER MESSINGER / NURPHOTO / AFP)