Saint-Lazare : droit de retrait levé mais toujours des perturbations

Deux syndicats de la SNCF appellent à la reprise du travail, après le droit de retrait exercé mercredi à la mi-journée par des conducteurs de trains de la gare Saint-Lazare à Paris. Le trafic devrait repartir progressivement en soirée, pour se normaliser jeudi matin. Le mouvement, qui provoquait toujours des pertubations à 19h00, a été déclenché après l'agression d'un cheminot par un passager, mardi soir.

(Reuters)

Deux syndicats de cheminots, la CGT et Sud Rail,
ont appelé mercredi en fin d'après-midi les conducteurs de la gare
Saint-Lazare à reprendre le travail. Selon la CGT, "le trafic devrait repartir petit à petit en soirée, pour un retour à la normale jeudi matin ". Les conducteurs avaient brandi leur droit de retrait, à la mi-journée mercredi,
après l'agression la veille d'un de leur collègue. L'agent de conduite a été frappé
par un passager qui refusait d'éteindre une cigarette à bord d'un train : l'agresseur
présumé a été interpellé. Après une rencontre avec la direction de la SNCF, les syndicats disent
avoir obtenu "une surveillance générale des trains de fin de soirée ".

Les perturbations en gare Saint-Lazare, liées à l'arrêt des trains, a
pris de l'ampleur tout au long de l'après-midi mercredi. Dès le début de l'action
syndicale, la direction de la SNCF prévoyait de fortes difficultés pour 150.000
passagers potentiels à regagner leur domicile, en fin de journée. 

Le point sur l'état du trafic établi par la SNCF
à 15h00

TRANSILIEN

RER A : 1 train sur 2 pour Poissy et Cergy
à partir de 15 heures

Ligne J :

Aucun train au départ de Paris Saint Lazare vers
Houilles. Se reporter sur le RER A jusqu'à Houilles.2 A/R par heure entre Houilles et Mantes.3 A/R par heure sur Mantes via Conflans et 1 A/R
par heure entre Paris et Gisors.Paris/Ermont : aucun train de la gare St Lazare.
Se reporter sur Paris Nord ou sur le RER C. 

Ligne L : 2 trains par heure entre St Nom la
Bretèche/La Défense.

INTERCITES ET TER  : Circulation de 2 trains
sur 3 au départ de Paris.

Dans un communiqué, la SNCF "conseille aux
voyageurs qui le peuvent d'éviter de se rendre à la gare de Paris Saint-Lazare
et de se reporter sur le RER A, le RER C et les gares de Paris Nord et de Paris
Montparnasse"
. Patrick Ropert, porte-parole de la SNCF, estime à "150.000 le nombre de clients qui pourraient avoir des difficultés à rentrer chez eux en soirée."

L'agresseur présumé interpellé

Dans un communiqué, la SNCF détaille les conditions de l'agression :
"Mardi 21 janvier, à 21h30, un conducteur SNCF a été agressé par un usager dans
un train en gare de Paris Saint-Lazare. Ce dernier était en train de fumer à l'intérieur
du train. 
Le conducteur lui a alors demandé à plusieurs reprises d'arrêter
de fumer. L'usager a refusé et a donné un coup de tête violent au
conducteur
".

L'agresseur présumé a été interpellé. Une
négociation avec les syndicats est ouverte depuis mercredi matin. La SNCF invite ses clients à se renseigner sur l'état du trafic et à adapter leurs voyages
dans la mesure du possible.