Rocade autoroutière à Strasbourg : "Ce projet est complètement dépassé, cette résistance est légitime", dénonce José Bové

 Le projet de rocade autoroutière dans la capitale alsacienne, dont les opposants ont été évacués lundi, est "une aberration en termes d'écologie et de biodiversité", a jugé l'eurodéputé écologiste.

L\'eurodéputé José Bové, le 30 avril 2018 à Vintimille, en Italie.
L'eurodéputé José Bové, le 30 avril 2018 à Vintimille, en Italie. (CYRIL DODERGNY / MAXPPP)

"Ce projet est complètement dépassé, d'un autre âge", a assuré lundi 10 septembre sur franceinfo José Bové, député européen Europe Écologie-Les Verts (EELV). Une cinquantaine de personnes installées sur la ZAD de Kolbsheim (Bas-Rhin) ont été évacuées dans la matinée et 150 manifestants délogés. Tous protestent contre le projet d'une rocade autoroutière à l'ouest de Strasbourg.

"Cette mobilisation, je la suis. J'étais là le jour où la ZAD a été installée. J'ai campé la première nuit sur ce terrain et donc pour moi, aujourd'hui, cette résistance est légitime", a-t-il déclaré. Le projet d'une rocade autoroutière est une "aberration quand on regarde par rapport aux transports au niveau européen, par rapport à la question du climat et de l'air, cela va à l'encontre de la COP21, c'est une aberration en termes d'écologie et de biodiversité."

Ce projet ne répond à aucune réalité.José Bovéà franceinfo

José Bové a "envoyé un texto" à François de Rugy et "a envoyé une note rédigée par les collectifs et France Nature Alsace où j'ai expliqué qu'il y a un certain nombre de recours qui n'ont pas été au bout et qu'il y a un forcing à l'œuvre". José Bové a demandé "que les opposants soient reçus dans les prochains jours pour discuter."