Simonnet (LFI) : "Il faut arrêter d'opposer l'écologie et le social"

Danielle Simonnet, conseillère de Paris et oratrice nationale de La France insoumise, est l'invitée politique du Soir 3 dimanche 18 novembre.

France 3

"C'est une allocution pour rien" d'Édouard Philippe, "puisque le Premier ministre, s'il dit entendre les "gilets jaunes", n'écoutera pas. Il ne changera pas de cap. Il ne va prendre aucune mesure sur ce que dénoncent les manifestants", estime Danielle Simonnet dans le Soir 3 dimanche 18 novembre.

"Édouard Philippe parle de 500 millions d'euros d'aides, mais les niches fiscales écologiques pour les très grandes entreprises représentent huit milliards d'euros. Il faut arrêter d'opposer l'écologie et le social. On peut faire les deux en même temps, mais en s'y prenant de manière différente", assure la conseillère La France insoumise de Paris et oratrice nationale du parti.

Des "gilets jaunes" "courageux"

"Qu'il taxe le kérosène et qu'il permette de développer les transports en commun, les trains dans les zones rurales au lieu de fermer les petites gares, qu'on ouvre la réflexion sur la gratuité", lance-t-elle.

Les "gilets jaunes" sont "un mouvement citoyen d'auto-organisation à qui je dis bravo. C'est très courageux", déclare Danielle Simonnet. Et de conclure : "Le Premier ministre aurait pu appeler au calme celles et ceux qui ne sont pas d'accord avec le mouvement des "gilets jaunes". Beaucoup d'accidents sont dus à des personnes qui forcent les blocages".

Le JT
Les autres sujets du JT
Danielle Simonnet, conseillère de Paris La France insoumise
Danielle Simonnet, conseillère de Paris La France insoumise (France 3)