Prix du carburant : pourquoi les annonces du gouvernement se font-elles attendre ?

En direct de l'hôtel de Matignon à Paris, Caroline Le Junter explique pourquoi les annonces du gouvernement au sujet du carburant se font attendre.

France 3

Depuis plus d'une semaine, lundi 12 novembre, le gouvernement promet des mesures pour aider les Français les plus fragiles. Une réunion s'est tenue lundi à Matignon (Paris). Alors, pourquoi les annonces se font-elles attendre ? "Premièrement parce que les marges de manœuvre sont très limitées dans un contexte d'économie et de restriction budgétaire", explique Caroline Le Junter, en direct de l'hôtel de Matignon.

Tenter de désamorcer le mouvement du 17 novembre

"Deuxièmement, parce que pour le gouvernement, l'exercice d'équilibriste est absolument périlleux entre la volonté de redonner du pouvoir d'achat aux Français et celle de mettre en place la transition écologique, qui consiste à inciter les Français à moins utiliser leur voiture", poursuit la journaliste de France 3. Et de conclure : "Enfin, troisième point : contrairement aux autres conflits plus classiques, comme celui de la SNCF, ici le gouvernement n'a pas d'interlocuteur précis et ne sait donc pas comment ni avec qui négocier. Malgré tout, ces annonces devraient intervenir d'ici mercredi, pour tenter de désamorcer ce mouvement du 17 novembre."

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pompe à essence dans une station service. 
Une pompe à essence dans une station service.  (GREG LOOPING / AFP)