Les transporteurs routiers inquiets de la nouvelle taxe gazole

La future hausse du prix du gazole effraie les transporteurs routiers qui craignent de perdre en compétitivité.

FRANCEINFO

Comme à leur habitude à Carbas (Rhône), Gérard Hugon et son fils Rodolphe s'occupent de leur centaine de camions qui parcourent chaque jour toute la France. Chaque véhicule a besoin chaque semaine de refaire le plein de gazole. Mais la future hausse fiscale va augmenter le prix du litre de deux centimes d'euros. Une réforme qui pourrait placer ces professionnels dans une situation très compliquée mais qui permettrait à l'Etat de récupérer 140 millions d'euros pour améliorer le réseau routier.

Une perte annuelle de 100 000 euros pour certains

Un chiffre qui peut paraître anodin mais qui représente une vraie perte à terme pour leur entreprise. "Deux centimes, ce n'est pas beaucoup mais à notre échelle, ça représente un billet de 100 000 euros à la fin de l'année", souligne Gérard Hugon, gérant de la société Centre Express Limousin. Les transporteurs routiers craignent de ne pas être au niveau de leurs concurrents étrangers qui peuvent traverser la France sans avoir à faire le plein et donc éviter cette taxe.

Le JT
Les autres sujets du JT
(PHILIPPE HUGUEN / AFP)