"Gilets jaunes" : l'Élysée sous tension

La journaliste Patricia Issa, au plus près du palais de l'Élysée (Paris), fait le point sur la nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes" samedi 24 novembre. Des heurts ont eu lieu sur les Champs-Élysées en début de journée

FRANCE 3

Les rassemblements des "gilets jaunes", samedi 24 novembre, sont surveillés de très près par Emmanuel Macron. Il suit l'évolution de la situation partout, en province comme à Paris. "L'Élysée dit également que les forces de l'ordre ont pour ordre d'agir avec fermeté en cas de débordement", rapporte la journaliste Patricia Issa, en direct devant le palais de l'Élysée (Paris).

Aucun "gilet jaune" invité à l'Élysée

De son côté, Emmanuel Macron garde le cap. "Il ne reviendra pas sur la hausse des taxes sur le carburant. En revanche, il y a un léger fléchissement. Mardi [27 novembre], il doit faire des annonces pour rendre plus juste et plus acceptable pour les Français la transition écologique", explique la journaliste. "Il va faire appel aux corps intermédiaires et aussi aux Français des territoires. Mais pour l'instant, aucun 'gilet jaune' n'est invité à l'Élysée", rajoute Patricia Issa.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants contre la hausse des prix du carburant, samedi 17 décembre, sur les Champs-Elysees à Paris.
Des manifestants contre la hausse des prix du carburant, samedi 17 décembre, sur les Champs-Elysees à Paris. (ILAN DEUTSCH / HANS LUCAS / AFP)