Crise en Martinique : les scènes de violence se multiplient

Publié Mis à jour
Martinique : les scènes de violence se multiplient
Franceinfo
Article rédigé par
B.Aparis, M.de Chalvron, J-J Buty, P-M. de La Foata - franceinfo
France Télévisions

En Martinique, les violences se poursuivent, en cette fin du mois de novembre, et de nombreux barrages routiers sont installés du nord au sud de l'île. Durant la nuit du 26 au 27 novembre, des scènes de pillages et des affrontements ont éclaté sur l'île.

Dans les rues de Fort-de-France (Martinique), les stigmates d'une nouvelle nuit de violence sont bien visibles dans la matinée du samedi 27 novembre. Une station-service a été incendiée, mais le pire a été évité. "Les gens sont inconscients, une station-service c'est comme une bombe. Il y a des gens aux alentours", témoigne Micheline Germarck, gérante de l’établissement. Dans le même quartier, un bureau de poste a été éventré à coup de pelleteuse.

Les barrages bloquent la circulation 

Sur les axes principaux de l'île, les barrages bloquent toujours la circulation. La matinée du vendredi 26 novembre est calme, mais la nuit précédente a été mouvementée. Des tirs ont visé les gendarmes, des véhicules ont été lancés sur les forces de l'ordre. Une camionnette est poussée dans le but de percuter les policiers et pour la première fois depuis le début des violences en Martinique, les véhicules blindés sont déployés sur les routes de l'île. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.