Carburants : les prix de l'essence continuent de flamber

Les tarifs proposés à la pompe ont atteint un niveau supérieur au pic d'octobre dernier, qui avait déclenché la crise des "gilets jaunes".

FRANCE 2

Depuis six ans, le prix de l'essence à la pompe n'a jamais été aussi élevé. Il faut désormais compter 1,58 euro pour un litre de sans-plomb 95 et 1,48 euro pour un litre de gazole. Mardi 30 avril, les automobilistes sont dépités. "C'est même plus cher qu'au début des 'gilets jaunes'", peste l'un d'eux ce matin. "Qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse ? Vous croyez qu'on va se battre contre des moulins à vent", se désole un autre.

Hausse du prix du baril

La raison de cette flambée : la hausse du prix du baril de pétrole. Le Brent de la mer du Nord s'achète pour 72 dollars, soit une augmentation de 35% depuis janvier. Des prix élevés, mais inférieurs à 2013 où le baril valait 100 dollars. Pour les professionnels du secteur, les taxes survenues ces dernières années sont responsables de la hausse des prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Face au mouvement des \"gilets jaunes\", le gouvernement avait suspendu il y a deux mois la hausse de la fiscalité sur les prix des carburants.
Face au mouvement des "gilets jaunes", le gouvernement avait suspendu il y a deux mois la hausse de la fiscalité sur les prix des carburants. (STÉPHANIE BERLU / FRANCE-INFO)