Blocage du 17 novembre : seulement une centaine de manifestations déclarées en préfecture sur les 1 500 prévues

Tout cortège, défilé ou rassemblement sur la voie publique est soumis à déclaration préalable au moins trois jours en amont.

Un panneau appelant aux blocages le samedi 17 novembre à l\'appel des \"gilets jaunes\" dans la Manche
Un panneau appelant aux blocages le samedi 17 novembre à l'appel des "gilets jaunes" dans la Manche (MARC BERTRAND/FRANCEINFO)

Alors que les forces de l'ordre s'attendent samedi à environ 1 500 actions partout en France dans le cadre du blocage du 17 novembre, seule une centaine d'entre elles ont pour l'instant été déclarées en préfecture. Un chiffre "non consolidé" qui pourrait évoluer à la marge, indique une source ministérielle à franceinfo jeudi 15 novembre.

En France, tout cortège, défilé ou rassemblement sur la voie publique est soumis à déclaration préalable au moins trois jours en amont.

4 000 gendarmes, policiers et CRS mobilisés

Ce mouvement sera très surveillé par le ministère de l'Intérieur. Une cellule de suivi y sera mise en place samedi, en lien étroit avec le ministère des Transports, indique la place Beauvau à franceinfo.

Trente unités de CRS ou gendarmes mobiles, soit l'équivalent d'un peu plus de 4 000 hommes, seront mis à la disposition des préfets pour intervenir en renfort des effectifs normaux de police et de gendarmerie.