Automobile : les aides à l’achat propre réduites

Si vous êtes intéressé par l’achat d’un véhicule moins polluant, le temps vous est peut-être compté : au 1er janvier 2021, les aides actuelles seront diminuées.David Boéri, journaliste, est sur le plateau du 12/13 pour éclaircir ce point. 

L’échéance s’approche pour les aficionados de véhicules hybrides et électriques : d’ici la fin de l’année 2020 : les bonus à l’achat iront à la baisse. Un rabot analysé par le journaliste David Boéri, depuis le plateau du 12/13. "À partir du 1er janvier 2021, la prime pour l’achat d’un véhicule électrique passera de 7 000 à 6 000 euros, puis à 5 000 euros en 2022", confirme le journaliste. "Pour les véhicules hybrides rechargeables, la peine est encore plus sévère : la prime va être divisée par deux dès 2021 pour atteindre 1 000 euros en 2022".

Une baisse prévue dès le départ 

Un ralentissement étonnant, alors que le gouvernement semblait insister sur la transition écologique. "Cette baisse était pourtant prévue dès le départ. L’idée était de réduire progressivement à mesure que le marché de la voiture propre se développe", rappelle David Boéri. De ce point de vue, le succès de la voiture électrique est plus rapide que prévu : les ventes ont été multipliées par trois depuis 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
entre janvier et août dernier, plus de 90 000 véhicules propres ont été vendus en France. Ci-contre, une voiture électrique présentée au Salon de l\'automobile à Bruxelles en 2019. Photo d\'illustration. 
entre janvier et août dernier, plus de 90 000 véhicules propres ont été vendus en France. Ci-contre, une voiture électrique présentée au Salon de l'automobile à Bruxelles en 2019. Photo d'illustration.  (JEAN-LUC FLMAL / MAXPPP)