La prime à l'achat des véhicules électriques baissera en 2021

"Elle passera à 6 000 euros pour toute l'année 2021 et à 5 000 euros pour l'année 2022", a indiqué Bruno Le Maire, lundi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une place de stationnement et de rechargement pour véhicule électrique, à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 16 mai 2020. (IDHIR BAHA / HANS LUCAS / AFP)

Attention si vous comptez acheter une voiture. La prime à l'achat des véhicules électriques, qui s'établit à 7 000 euros en 2020, baissera au cours des années prochaines, a annoncé lundi 28 septembre le ministère de l'Economie lors de la présentation du projet de budget 2021. A l'inverse, le malus CO2 sera renforcé.

"La prime sur les véhicules électriques des particuliers sera maintenue à 7 000 euros jusqu'à la fin de l'année 2020", a indiqué Bruno Le Maire. "Elle passera à 6 000 euros pour toute l'année 2021 et à 5 000 euros pour l'année 2022", pour un véhicule de moins de 45 000 euros, accompagnant le développement du marché de l'électrique.

Davantage de véhicules concernés par le malus CO2

Le gouvernement maintient également une prime de 2 000 euros pour tous les véhicules hybrides rechargeables jusqu'à la fin de l'année 2020. Elle passera à 1 000 euros en 2021. "Nous maintiendrons une prime à la conversion généreuse de 3 000 euros pour les ménages modestes", a ajouté le ministre de l'Economie.

Le gouvernement a également annoncé un renforcement du malus CO2, qui s'applique depuis le mois de février à tous les véhicules émettant plus de 138 grammes de CO2 au kilomètre, et monte jusqu'à 20 000 euros. Le seuil de CO2 sera abaissé à 131 grammes à partir du 1er janvier prochain, puis à 123 grammes en 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.