Privatisation : l'État va-t-il vendre les aéroports parisiens ?

L'État serait prêt à se désengager totalement des aéroports de Roissy et d'Orly, pour en accorder la concession à un opérateur privé.

Voir la vidéo
France 3

Paris Orly, Roissy Charles de Gaulle : plus de cinq millions de passagers par an. Les deux plus grands aéroports français vont-ils être privatisés ? L'État, actionnaire majoritaire des aéroports de Paris penserait à céder ses parts, même si rien n'est encore officiel. Le gouvernement ne fait pas de commentaires, mais cette privatisation sera bien au menu d'une réunion à Matignon ce weekend. Enjeu pour l'État : au moins 8,7 milliards d'euros. C'est la valeur de ses 50,6% au capital d'ADP, la société des aéroports de Paris.

Les syndicats d'ADP s'opposent déjà au projet

Et les candidats au rachat ne manqueraient pas : comme le groupe Vinci, déjà acquéreur de l'aéroport de Lyon (Rhône), ou encore l'italien Atlantia, propriétaire de celui de Nice (Alpes-Maritimes). ADP a de quoi les séduire. Un projet auquel s'opposent déjà les syndicats d'ADP : demain, vendredi 9 mars, le leader de la CGT se rendra à Roissy pour les rencontrer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un airbus Air France sur le tarmac de l\'aéroport d\'Orly (Val-de-Marne), le 13 mars 2016.
Un airbus Air France sur le tarmac de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 13 mars 2016. (MAXPPP)