VIDEO. Hydrocarbures : malgré la loi, Total lance 5 forages en Guyane

Le groupe Total vient d'obtenir l'autorisation de mener une campagne d'exploration pétrolière en Guyane. Pourtant il y a quelques mois, le chef de l’Etat promettait de ne plus autoriser ces prospections. Faut-il y voir un double discours du gouvernement sur la question de l'écologie ?

Voir la vidéo

Ces derniers temps, les tarifs flambent à la pompe. Alors, pour faire baisser les prix du pétrole, L’Oeil du 20 heures a eu une idée : il suffirait de faire quelques forages d’exploration...  Mais en France, c’est maintenant interdit par la loi hydrocarbures. Enfin, pas pour tout le monde.

Le 30 décembre dernier, le message du Président était très clair. Avec la loi hydrocarbures, finie l’exploration pétrolière en France : “à partir de demain, ce ne sera plus possible”, annonçait-il à la signature de la loi.

5 forages d’exploration autorisés

Pourtant cette semaine dans un arrêté, le préfet de Guyane vient d’autoriser Total à réaliser 5 forages d’exploration pétrolière, dans une zone déterminée. Au large de la mangrove guyanaise, à une trentaine de kilomètres d’un récif corallien, ces forages pourraient mettre en danger la biodiversité locale, selon les associations.

C’est un non-sens au regard du climat et des engagements de la France dans l’accord de Paris. On ne peut pas dire “il faut sortir des énergies fossiles” et en même temps délivrer une autorisation de travaux qui pourrait à terme mener à une exploitation du site sur 30 ans.

Marine Calmet - Collectif “Stop Pétrole Offshore Guyane”

Comment une telle décision, à rebours de la loi hydrocarbures, a-t-elle été possible ? Le permis d’exploration initial date de 2001 ; il a été renouvelé pour la dernière fois le 14 septembre 2017, quelques jours tout juste avant l’examen de la loi hydrocarbures, qui ne l’interdit donc pas.

10 millions d’euros pour la Guyane

“C’est vrai qu’on aurait pu imaginer une écriture de la loi pour bloquer les projets d’hydrocarbures en cours,” relève Me Arnaud Gossement, avocat spécialisé en droit de l’environnement. “C’était possible, ce n’est pas ce qu’a voulu faire le Parlement, et donc le projet de Total passe entre les mailles du filet.”

La Collectivité Territoriale de Guyane, elle, se réjouit de ces futures recherches pétrolières. L’accord signé entre Total et le Président de la Collectivité prévoit 10 millions d’euros d’investissements pour la Guyane ; 20 millions, en cas de découverte de pétrole.

Les premiers forages pourraient commencer dès la fin de l’année… Juste à temps pour l’ouverture de la COP 24, la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

Hydrocarbures : malgré la loi, Total lance 5 forages en Guyane
Hydrocarbures : malgré la loi, Total lance 5 forages en Guyane (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)