Pénurie de carburants : les stations-service essaient de gérer l'afflux de véhicules

Partout en France, des panneaux affichés dans des centaines de stations-service fermées alertent les automobilistes. Des dépôts pétroliers sont bloqués depuis cinq jours. Alors que la grève du 5 décembre se profile, les automobilistes inquiets se précipitent pour faire le plein.

FRANCE 2

À Carvin, dans le Pas-de-Calais, une automobiliste a eu beau essayer, elle ne peut pas repartir avec le plein. La station-service manque de gazole depuis lundi 2 décembre. "C'est un peu n'importe quoi, on fait comment pour aller au travail sans gazole ?", s'impatiente une autre automobiliste. "Je vais essayer d'aller voir ailleurs, mais je pense que ça doit être partout pareil", explique une autre mardi matin.

Une pénurie qui surprend

La pénurie de carburant touche des centaines de stations-service en France. Au petit matin, les files d'attente s'allongent, avec des automobilistes qui viennent faire le plein par anticipation. Une ruée sur les carburants avant qu'ils ne manquent réellement, comme à Buxerolles, dans la Vienne, où la pénurie a surpris tout le monde. "On n'avait pas prévu, nos cuves étaient pleines samedi. On aura un ravitaillement dans la journée, comme d'habitude", explique le gérant. Pour faire face à l'afflux de véhicules, certaines stations-service ont bloqué les pompes au-delà d'une certaine somme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pompe à essence hors-service, à Quimper, à cause du blocage du dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche.
Une pompe à essence hors-service, à Quimper, à cause du blocage du dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche. (FRED TANNEAU / AFP)