Cet article date de plus d'un an.

Pénurie de carburant : le Vaucluse, seul département à autoriser un rationnement à la pompe

Publié Mis à jour
Pénurie de carburant : le Vaucluse, seul département à autoriser un rationnement à la pompe -
Pénurie de carburant : le Vaucluse, seul département à autoriser un rationnement à la pompe Pénurie de carburant : le Vaucluse, seul département à autoriser un rationnement à la pompe - ()
Article rédigé par France 2 - P. Mauger, T. Petit, F. Vallet, P. Vaireaux, L. Le Moigne, M. Niewenglowski, O. Labalette, S; Jampy, E. Noel
France Télévisions
France 2

Samedi 8 octobre, le gouvernement n’appelle pas au rationnement du carburant, mais certaines stations-service ont choisi de limiter les pleins à 30 litres ou 30 euros afin que le maximum de voitures puissent s’approvisionner.

À Cavaillon (Vaucluse), la file d’attente d’une station-service est interminable, mais arrivé à la pompe, seulement 30 litres de carburant sont autorisés par véhicule. C’est la quantité maximale autorisée dans toutes les stations du Vaucluse. L’arrêté préfectoral est affiché à chaque pompe. La mesure est plutôt bien acceptée par les automobilistes.

Pas de rationnement généralisé dans tout le pays

Dans une station de Pertus (Vaucluse), les pompes s’arrêtent automatiquement, une fois la limite atteinte. Les pleins de jerricans, pourtant interdits, sont difficiles à contrôler. Le Vaucluse est actuellement le seul département à autoriser un rationnement à la pompe. Une station parisienne a aussi pris la décision de limiter à 30 euros de carburant. Le gouvernement ne souhaite pour l’instant pas généraliser les restrictions de pleins de carburant. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.