Loi Travail : tensions devant la raffinerie de Fos-sur-Mer

Des opposants à la loi Travail ont bloqué l'accès au site des Bouches-du-Rhône. Ils ont été évacués par les CRS dans la nuit de lundi à mardi 24 mai.

France 3

À quelques mètres du commissariat de Martigues (Bouches-du-Rhône), c'est le dernier affrontement de la journée, ce 24 mai, entre policiers et syndicats. C'est l'épilogue d'une journée très tendue devant les raffineries de Fos-sur-Mer. À 4h15, les forces de l'ordre sont intervenues pour débloquer un dépôt de carburant, rendu inaccessible par l'action d'opposants à la loi Travail. L'opération, assez musclée, a duré un peu plus d'une heure.

Nouvel affrontement

Au petit matin, les barrages sont encore fumants. Les militants ont quitté leur campement pur rejoindre la maison des syndicats, où ils ont affronté une nouvelle fois les CRS. "Ils nous ont bombardé sans aucune discussion", témoigne un manifestant. La préfecture justifie ces méthodes : sept policiers et gendarmes ont été blessés lors de l'opération.
Ces affrontements ont provoqué un vif émoi et renforcé la volonté de lutte des syndicats contre le projet de réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militants de la CGT font face aux forces de l\'ordre, lors du déblocage de la raffinerie de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), mardi 24 mai.
Des militants de la CGT font face aux forces de l'ordre, lors du déblocage de la raffinerie de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), mardi 24 mai. (MAXPPP)