Carburant : des stations-essence se retrouvent à sec

Publié
Carburant : des stations-essence se retrouvent à sec
Article rédigé par
K. Cassuto, X. Schuffenecker - France 3
France Télévisions

Alors que les stations essence Total affichaient des réductions de 20 centimes d’euros par litre, en plus de la réduction du gouvernement, certaines se retrouvent à sec, lundi 3 octobre. 

Dans une station-service du huitième arrondissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), il est impossible de s’approvisionner, lundi 3 octobre. Si un certain nombre d’automobilistes privilégient cette station-là, c’est parce que Total a diminué ses prix, en plus de la baisse de 30 centimes d’euros imposée par l’État. Avec ces nouveaux tarifs, les stations Total ont enregistré une hausse de 30 % d’affluence au mois de septembre 2022. 

Des grèves dans plusieurs raffineries

L’affluence est donc l’une des raisons de ces ruptures de stock. Pour être sûr de trouver de l’essence ou du gasoil, il vaut mieux se rendre sur l’autoroute. L’autre raison de cette crise du carburant est sans aucun doute les grèves qui ont débuté dans plusieurs raffineries. Elles touchent aussi les stations Esso. Les employés réclament une hausse de leurs salaires. Des négociations sont en cours. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.