Pénurie de carburant : les stations Total rencontrent une hausse de fréquentation

Publié
Pénurie de carburant : les stations Total rencontrent une hausse de fréquentation
France 2
Article rédigé par
C.Tixier, R.Michelot, J.Delage, S.Ripaud, France 3 Provence-Alpes - France 2
France Télévisions

Lundi 3 octobre, certains carburants ne sont pas disponibles dans des stations Total. Le groupe, qui a mis en place une remise de 20 centimes par litre, fait face à une demande importante. 

À Marseille (Bouches-du-Rhône), plusieurs stations-service sont à sec, lundi 3 octobre. Ces ruptures de stock ont lieu, alors que les automobilistes se rendent dans les stations Total Énergies. Depuis septembre 2022, le groupe applique une remise de 20 centimes par litre de carburant, en plus de celle de 30 centimes, mise en place par le gouvernement. La situation est semblable à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne). Un camion vient ravitailler, sans que cela soit suffisant. "Là, dans trois heures, il n'y a plus rien", assure René Roure, conducteur de matières dangereuses.  

Une grève des raffineries

La fréquentation dans les stations Total, qui a augmenté de 30 %, est à l'origine de cette pénurie. Celle-ci est renforcée par la grève dans les raffineries, qui dure depuis une semaine. Total Énergies demande à ses clients de ne pas se précipiter dans les stations, la réduction étant valable jusqu'à la fin de l'année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.