VIDEO. Prix du carburant : "La CFDT ne soutient pas les blocages récupérés par l'extrême droite", déclare Laurent Berger

Le secrétaire général de la CFDT assure comprendre la colère de ceux qui subissent le contrecoup de la hausse des prix du carburant, mais n'appelle pas à rejoindre les actions prévues le 17 novembre.

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

La CFDT n'appelle pas à rejoindre le mouvement national prévu le 17 novembre contre la hausse du prix des carburants, a déclaré sur franceinfo lundi 12 novembre Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.

"La CFDT comprend l'exaspération d'un certain nombre de salariés qui, pour se rendre au travail, ont un coût supplémentaire, a-t-il précisé. Mais elle ne soutient pas ces blocages dont tout le monde a compris qu'ils sont récupérés politiquement par l'extrême droite, et peut-être un peu plus."  Laurent Berger a ajouté que si des militants CFDT vont à la manifestation avec des drapeaux, "il n'y aura pas de sanction", mais il ne le "souhaite pas". "Après, a-t-il dit, les individus et les militants sont libres."

Un "pacte social de la conversion écologique" réclamé

Selon Laurent Berger; le gouvernement doit davantage préciser ses intentions en matière d'écologie. "Il ne peut pas y avoir de transition écologique qui soit acceptée si on ne dit pas lorsqu'on taxe le carburant à quoi cette taxe sert. Aujourd'hui, on le sait, elle ne sert pas à la conversion écologique majoritairement, elle sert à renflouer les caisses de l'État", a affirmé le patron de la CFDT. Laurent Berger a estimé nécessaire "un accompagnement social de cette conversion écologique". "Si j'étais à la place du gouvernement, je proposerais un pacte social de la conversion écologique aux citoyens. Aujourd'hui, on a un gouvernement qui annonce des petites mesures au fur et à mesure et ce n'est pas clair", a-t-il ajouté. 

Pour les personnes ne pouvant pas se passer de leurs voitures pour aller travailler, Laurent Berger préconise une aide via "un chèque mobilité". "On peut imaginer que cela soit abondé par l'employeur comme en Ile-de-France pour le Pass Navigo", a-t-il précisé. 

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, invité le 12 novembre 2018 de franceinfo.
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, invité le 12 novembre 2018 de franceinfo. (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)