VIDEO. "Gilets jaunes", la machine à clic de Facebook

Les médias traditionnels, non merci ! Les gilets jaunes préfèrent Facebook, pour s’informer, débattre et s’organiser! Et si le réseau social n’était pas si neutre que cela ? Le site les enferme-t-il dans une "bulle de filtres" jaune ? Nous avons jeté un oeil au nouvel algorithme de Facebook !

Voir la vidéo

Depuis le début du mouvement, l'outil numéro un des gilets jaunes : Facebook ! Pour se filmer en direct sur les barrages et faire circuler leurs nouvelles. “Je recueille des informations sur place et sur internet et si elles sont validées par moi, je suis le seul à gérer, je me permets de publier”, explique un des manifestants, créateur de la page "gilet jaune Var". Il a 9300 abonnés, comme cet autre gilet jaune : “J'y trouve des gens qui pensent comme moi donc je me dis que je ne suis pas le seul à trouver qu'il [Macron] nous a pris pour une bille hier soir !” Et des groupes de gilets jaunes sur Facebook, il y en a beaucoup: “France en colère”, “blocage du 17 novembre”, "gilets jaunes" de tous départements... nous en avons compté au moins 300 ! Et le groupe “Compteur officiel de gilets jaunes” réunit à lui seul plus de 2 700 000 membres !

Entretenir l'intérêt pour le mouvement

Si ce mouvement connaît autant de succès sur Facebook, cela tiendrait aussi au nouvel algorithme du réseau social, selon Olivier Ertzscheid, enseignant-chercheur  en sciences de l'information et de la communication à l'IUT de La Roche-sur-Yon. Les utilisateurs ne voient plus en priorité les posts des grands médias mais les publications des groupes Facebook auxquels ils appartiennent. “En tant qu’utilisateurs, une fois qu’on a liké une fois ou qu’on est allé une fois sur ces groupes-là, on va être surexposé au contenu de ce type de groupe". Selon lui, Facebook n'aiderait pas à mettre fin au mouvement. "Dés que la mobilisation en ligne commence à s’éteindre un peu, Facebook va essayer de souffler sur les braises pour vous réexposer à des contenus, pour vous rappeler que ce mouvement existe, qu'il y a toujours des gens qui se mobilisent, qu'il y a toujours des groupes actifs, pour essayer de vous ramener à interagir toujours d'avantage, à produire du bruit du like, du commentaire et du partage car c'est ça qui fait tenir Facebook"

Ce nouvel algorithme a été mis en place en janvier dernier par Facebook, qui reconnaît donner désormais la priorité notamment aux publications des proches et des groupes : “ Le nouvel algorithme met d'avantage en avant les groupes dont vous êtes membre. On veut inciter les gens à avoir des discussions, à créer du lien”, nous explique-t-on chez Facebook France.

Facebook : un outil pour les gilets jaunes. Leur colère: une machine à clic pour la multinationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'oeil du 20h
L'oeil du 20h (L'oeil du 20h)