"Gilets jaunes" : des centres commerciaux perturbés

Le mouvement des "gilets jaunes", débuté samedi 17 novembre, se poursuit en semaine, lundi 19 novembre. Les blocages interviennent sur une journée de grosse activité, entraînant des répercussions économiques. Les "gilets jaunes" ont commencé à bloquer des plateformes approvisionnant les grandes surfaces.

Quelques chariots de supermarchés, symboles de la grande distribution, renversés au bord de la route par les "gilets jaunes" au matin du lundi 19 novembre. Dans le Pas-de-Calais, juste à côté de Lens, ils laissent passer les voitures, mais bloquent les camions qui viennent s'approvisionner au sein d'une des plateformes logistiques de la grande distribution. Ils veulent ainsi empêcher les supermarchés de se fournir en marchandises et espèrent rallier les chauffeurs routiers.

Clients et fournisseurs refoulés

Près de Toulouse (Haute-Garonne), une quarantaine de manifestants bloquent également les accès à une plateforme logistique. L'ambiance est parfois tendue. À Montpellier (Hérault), les parkings de ce centre commercial sont déserts. L'accès est bloqué par quelques "gilets jaunes", qui empêchent clients et fournisseurs de se rendre à la zone. Le centre a déjà été bloqué samedi 17 novembre. C'est donc une nouvelle journée noire pour cette gérante d'un magasin. Pour l'instant, les "gilets jaunes" comptent bien poursuivre le blocage de cette zone commerciale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un barrage des \"gilets jaunes\" à Dole (Jura), le 17 novembre 2018.
Un barrage des "gilets jaunes" à Dole (Jura), le 17 novembre 2018. (SEBASTIEN BOZON / AFP)