Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire envisage une taxe européenne sur les carburants des avions et des bateaux

Bruno Le Maire a estimé qu'il était "incompréhensible que des objectifs d'émissions carbone aient été fixés pour nos voitures" et pas pour les transports les plus polluants.

Le ministre de l\'Economie et des finances, Bruno Le Maire, à Bercy, le 15 octobre 2019.
Le ministre de l'Economie et des finances, Bruno Le Maire, à Bercy, le 15 octobre 2019. (ERIC PIERMONT / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Nous proposons de travailler à une taxation européenne du carburant des avions et des bateaux." Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a envisagé, mardi 15 octobre, l'instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et des bateaux. 

Lors d'un discours prononcé à Bercy pour présenter son "pacte productif", il a estimé qu'il était "incompréhensible que des objectifs d'émissions carbone aient été fixés pour nos voitures et qu'aucun objectif n'ait été fixé pour les avions ou les bateaux".

Vers une taxe sur le kérosène ?

L'idée n'est pas nouvelle, rappellent Les Echos. En mai dernier, la Commission européenne avait commandé une étude qui préconisait de taxer le kérosène des avions à hauteur de 33 centimes d'euros par litre.

Le ministre a par ailleurs annoncé que la France allait revoir les garanties du Trésor à l'exportation pour se conformer à son engagement de cesser de financer des projets augmentant les émissions de CO2.