Le gouvernement veut lancer plusieurs trains de nuit supplémentaires entre 2026 et 2030

C'est ce qu'annonce le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des couchettes dans le train de nuit Paris-Nice, le 20 mai 2021. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

A l'exécutif de leur faire préférer le train. Le gouvernement entend lancer entre 2026 et 2030 plusieurs trains de nuit supplémentaires, avec du matériel neuf qui serait loué à des sociétés spécialisées, a affirmé dimanche 12 décembre le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. "Je souhaite que nous ayons une dizaine de lignes nationales de train de nuit à l'horizon 2030", a précisé le ministre, dans un message transmis à l'AFP.

Et de citer les liaisons de Paris à Briançon, Nice, Rodez et Albi, Latour de Carol, Tarbes, Bayonne et Saint-Sébastien (Espagne), ainsi que de Paris à Perpignan, Cerbère et Barcelone et de Paris à Toulouse, Montpellier et Marseille. Il a ajouté les liaisons transversales Metz/Genève - Nice/Barcelone/Bordeaux et Bordeaux-Nice.

"Plus de trains de nuit européens"

Une partie de ces lignes existent déjà, comme Paris-Nice - relancée en mai - Paris-Tarbes-Lourdes - relancée dimanche soir - ou Paris-Rodez, qui serait prolongé à Albi. Leur exploitation pourrait être rationalisée avec des parcours communs des voitures sur une partie du parcours, ou pas. "Les choix d'exploitation restent à faire", dit-on au ministère.

Le Premier ministre Jean Castex a également annoncé récemment une prochaine relance du train de nuit Paris-Aurillac.

"Je veux qu'il y ait plus de trains de nuit européens", a aussi déclaré Jean-Baptiste Djebbari. "Mon ambition, c'est que des trains de nuit relient Paris aux capitales européennes : Madrid, Rome, Copenhague, peut-être même Stockholm", a-t-il précisé, rappelant que le Paris-Vienne doit être relancé lundi et le Paris-Berlin fin 2023. "Nous avons également un projet de ligne qui relierait Strasbourg et Luxembourg à Barcelone, en passant par Metz, Nancy, Montpellier et Perpignan", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.