Grève SNCF : la CGT cheminots menace d'un mouvement d'ampleur

La grève lancée par quatre syndicats de cheminots devrait être très suivie mercredi. La SNCF a prévu un TGV sur deux ou trois selon les axes. Des difficultés sont également à prévoir en régions avec un TER sur trois. Et ça pourrait durer.

(Seulement 1 TGV sur 2 ou 3 devrait circuler ce mercredi © Reuters-Charles Platiau)

Un bandeau prévient sur le site de la SNCF : "Le trafic sera très perturbé à partir de 19h mardi et toute la journée de mercredi ". Dans un communiqué, elle indique que seulement un TGV sur deux ou trois circulera selon les axes. Dans le détail, un TGV sur deux roulera sur les axes Est et Nord. En ce qui concerne les axes Atlantiques, Sud-Est et province/province, ce sera un sur trois. Le trafic des Thalys sera également impacté avec trois Thalys sur quatre. En revanche, pas de problème du côté des Eurostar.

Le trafic sera également perturbé en régions et en Ile-de-France avec un TER sur trois et un Transilien sur trois (un train sur deux pour les lignes N et U). Pas de perturbation sur le RER A, en revanche, pour les RER B et C, comptez un train toutes les 15 minutes en heure de pointe. Un train sur trois sera en circulation sur le RER D. Pour les Intercités comptez trois trains sur 10 en moyenne. Aucun train de nuit ne circulera. 

L'appel à la grève a été lancé par quatre syndicats de cheminots. Ils protestent contre la réforme ferroviaire. Elle sera examinée par l'Assemblée nationale à partir du 17 juin. Le texte prévoit de réorganiser la SNCF et le Réseau ferré de France (RFF) . La SNCF cherche à stabiliser la dette et s'ouvrir totalement à la concurrence. Les syndicats estiment que ce texte ne règle pas le problème de l'endettement et ne va pas assez loin dans la réunification des deux entreprises, scindées depuis 1997.

La CGT menace d'un mouvement d'ampleur 

Gilbert Garrel, le secrétaire général de la CGT cheminots, menace le gouvernemet d'un mouvement d'ampleur, qui pourrait durer jusqu'à l'examen du texte à l'Assemblée nationale la semaine prochaine. "Le gouvernement nous mène droit dans le mur" dit-il. 

 

 

Gilbert Garel CGT cheminots "Le gouvernement nous amène droit dans le mur"
--'--
--'--