Air France propose d'intégrer les informations sanitaires des passagers aux billets

Les passagers d'Air France recevront, quelques jours avant le vol, un courrier électronique les invitant à transmettre "leurs documents d'ordre sanitaire via une plateforme en ligne".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion d'Air France, à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, le 3 juin 2021.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

La compagnie Air France va proposer à ses clients d'intégrer à leur billet les données sanitaires leur permettant de voyager. Cette mesure vise à fluidifier les passages à l'aéroport, précise, jeudi 15 juillet, l'entreprise dans un communiqué.

Les passagers d'Air France recevront, quelques jours avant le vol, un courrier électronique les invitant à transmettre "leurs documents d'ordre sanitaire via une plateforme en ligne". Cette nouveauté intervient quatre jours après l'annonce de l'extension du pass sanitaire aux transports longue distance en France.

"Ces documents sont alors vérifiés et sous réserve de leur conformité, un message de confirmation est adressé au client. Les cartes d'embarquement émises porteront alors la mention Ready to Fly [prêt à voler] permettant une prise en compte rapide par les équipes Air France en aéroport le jour du départ", ajoute l'entreprise.

La SNCF travaille sur un dispositif similaire

"Ce service gratuit et facultatif", a fait valoir Air France, en soulignant qu'il sera déployé dès samedi vers la Corse et les outre-mer, puis "progressivement au cours de l'été sur un nombre croissant de destinations".

La plateforme de transmission respectera les règles européennes sur la protection des données, a souligné un porte-parole d'Air France : "Les documents téléchargés par les passagers sont stockés temporairement pour le temps strictement nécessaire à la vérification puis sont détruits."

Du côté des chemins de fer français, la SNCF a souligné jeudi qu'elle travaillait "à la faisabilité d'intégrer le contrôle du pass sanitaire dès l'achat du billet en ligne (...) mais cette perspective est complexe sur le plan technique". "Elle ne serait de toute façon pas une solution pour tous les voyageurs ni de court terme mais pour dans plusieurs mois. La priorité est donc de mettre en œuvre un dispositif de contrôle physique du pass sanitaire qui soit opérationnel dès le mois d'août", a souligné l'entreprise publique dans un communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Air France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.