Air France : les lignes intérieures affectées par la suppression d’emplois

Air France va encore réduire la voilure. 465 emplois vont en effet disparaître par le biais de départs volontaires. Il est également prévu que plusieurs lignes disparaissent en France.

France 3

Air France est actuellement de réduire ces emplois. 50 suppressions de postes à Bastia (Haute-Corse) notamment, le personnel au sol étant principalement touché, provoquant la colère des passagers. "Je suis vent debout contre ça, j’ai vu qu’il mettait des automates partout", regrette un voyageur. La Corse n’est pas la seule concernée. Les suppressions d’emplois touchent en effet 13 escales en France dont Marseille, Nice, Orly ou encore Strasbourg. L’ensemble du plan concernera 465 postes avec des lignes qui vont disparaître comme Orly-La Rochelle ou Montpellier -Nantes.

Un déficit de 189 millions d’euros en 2018

C’est bien la concurrence du TGV et des compagnies aériennes à bas coûts qui poussent Air France à fermer des postes et des lignes. En 2018, le déficit est monté à 189 millions d’euros suscitant l’inquiétude des syndicats. "Les salariés semblaient reprendre confiance en l’avenir, indique Christophe Dewatine, secrétaire général CFDT Air France. Et puis, on se retrouve une nouvelle fois avec une annonce disant qu’on est déficitaire." Les débuts depuis huit mois du nouveau PDG canadien d’Air France, Benjamin Smith, avaient pourtant été salués par les syndicats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie Air France à l\'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, le 21 juin 2012.
Un avion de la compagnie Air France à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, le 21 juin 2012. (JACQUES DEMARTHON / AFP)