Aéronautique : la crise touche aussi les sous-traitants

Alors que les grandes compagnies aériennes sont à l'arrêt, à cause du coronavirus, c'est tout un secteur qui est en crise.

France 3

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a indiqué qu'il annoncerait un plan d'aide au secteur de l'aéronautique avant le 1er juillet. Avec la chute du trafic aérien, due à l'épidémie mondiale de coronavirus, le secteur de l'aviation est à l'arrêt. En conséquence, l'ensemble des entreprises de l'industrie aéronautique, dont le géant européen Airbus, craint une crise sans précédent. D'autant que le secteur est aussi composé de nombreux sous-traitants qui ont vu leur carnet de commandes se vider d'un coup.

Les sous-traitants, des "fusibles"

"On récupère en interne ce qui se faisait chez les sous-traitants et du coup les sous-traitants sont en train de licencier. C'est malheureux à dire, ce n'est pas un mot que j'aime dire, mais ce sont des fusibles", explique Guillaume Delaine, syndicaliste CGT dans la société Stelia Méaulte. En tout, la filière comprend pas moins de 1 000 entreprises avec 300 000 emplois directs ou indirects.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A319 d\'Air France atterit à l\'aéroport d\'Amsterdam (Pays-Bas), le 28 février 2020. 
Un Airbus A319 d'Air France atterit à l'aéroport d'Amsterdam (Pays-Bas), le 28 février 2020.  (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)